• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une guerre mondiale devenue inévitable

Une guerre mondiale devenue inévitable

 

LES NEURONES CONTRE LES GROS BRAS

 

La tournée récente de Donald Trump au Moyen-Orient, en Israël et en Europe a mis en évidence le caractère prédominant de ce Président qui sait s’imposer là où il le veut, et comme il le veut. Son personnage représente bien le vrai visage d’un empire qui repose avant tout sur sa puissance financière et militaire. Cette puissance lui permet de décider ce qui est bien et ce qui est mal pour la sécurité et les intérêts des États-Unis d’Amérique. Il a le pouvoir d’imposer des sanctions qui rappellent aux récalcitrants et insoumis que leur sort repose entre ses mains. Ils n’ont qu’à être gentils et à payer leur dîme annuelle pour bénéficier de sa protection.

Il ne lui a fallu que 100 jours pour que ses promesses électorales, visant, entre autres, la gouvernance interne des États-Unis et son retrait de la gouvernance mondiale, s’évaporent en fumée. Voici ce que j’écrivais au lendemain de son élection :

« L’enthousiasme, suscité par la victoire de Donald Trump, repose, entre autres, sur le fait qu’il se présente comme une alternative indépendante pouvant mettre fin à un système qui nivelle, à l’interne, le nationalisme profond du peuple et ses intérêts au profit des plus nantis et, à l’externe, qui impose au monde un ordre mondial dont il est le seul maître. En fin de compte, il remet en question l’État profond existant, dominé par quelques grandes familles et grandes institutions financières et industrielles. Ses promesses électorales parlent de redonner le pouvoir au peuple et de mettre fin à cette politique impériale de conquête et de domination. De quoi susciter beaucoup d’espoir chez ces millions d’étasuniens qui vivent dans l’anonymat d’une pauvreté qui est loin de l’emblème d’un pays qui se dit riche et démocratique. Il en va de même pour de nombreux pays qui vivent sous la tutelle de l’empire ou qui en sont constamment menacés. »

Celui qui se réclamait de n’avoir que des paroles se transformant en réalisations s’est vite révélé comme celui dont les actions allaient à l’encontre de ses paroles. Loin de réduire la présence militaire des États-Unis dans le monde, il en augmente la présence à un rythme accéléré. Les navires de guerre, les porte-avions se déplacent dans le Pacifique et les bases militaires dans le monde se renforcent et se multiplient. Il privilégie les dépenses militaires. Il n’a pas attendu la permission de qui que ce soit pour lancer 59 missiles sur le territoire syrien. Il a fallu qu’on lui dise que Bachar Al Assad avait utilisé des armes chimiques pour qu’il l’attaque. Pas question pour lui de vérifier si les informations reçues étaient fondées. De toute évidence, il se révèle imprévisible dans ses actions et de moins en moins fiable dans ses engagements. 

En Amérique du Sud, il fomente, par l’intermédiaire de l’OEA, une coalition entre les pays qui lui sont soumis pour envahir militairement le Venezuela en vue d’y récupérer les pouvoirs de l’État et les richesses du pays. Sur ce plan, il ne fait que poursuivre les politiques d’Obama tout en les renforçant par des interventions financières plus importantes et par des moyens plus musclés. La question du droit international des peuples à disposer d’eux-mêmes n’a aucune incidence dans ses décisions. La corruption, la manipulation, la violence font partie de ses moyens. Il a été entièrement récupéré par l’État profond, celui qui règne aux États-Unis et dans le monde.

 

À cet empire et à ses vassaux s’opposent, comme puissances dominantes, la Russie et la Chine. Vladimir Poutine et son homologue chinois, Xi Jinping, ont une approche totalement différente de celle adoptée par l’Empire. L’un et l’autre se fondent sur le respect du droit international des peuples et des États à disposer d’eux-mêmes. Leurs conquêtes ne se font pas par la force, mais par des alliances mutuellement consenties, répondant objectivement aux intérêts des principaux intervenants. Ils sont l’antithèse d’une mondialisation unipolaire sous la gouvernance de l’empire étasunien.

 

L’air de rien, ces deux puissances se sont donné les moyens de contrer les volontés impériales. Elles sont indépendantes et souveraines, se déplaçant dans le monde comme bon, il leur semble. Leurs discours et leurs engagements se rejoignent dans ce projet d’un monde multipolaire, fondé sur le respect de chacun des peuples et des États et sur la recherche d’une complémentarité assurant l’harmonie et la paix. Une telle approche frappe de plein fouet les volontés dominatrices d’un monde unipolaire sous la gouvernance de l’empire. Il s’agit d’un enjeu de vie ou de mort pour l’Empire et ce monde unipolaire sous sa gouverne. En ce sens, on peut dire que la troisième guerre mondiale est déjà commencée et que l’étape des affrontements qui se fait actuellement par pays interposés, comme c’est le cas en Syrie et en Ukraine, est à la veille d’éclater à un niveau plus élargi. 

 À ce jour, la Chine et la Russie ont résisté aux provocations multiples dont il furent l’objet sous de multiples formes. Pendant que les muscles de l’Empire se manifestent et font entendre le bruit de leurs bottes de guerre, La Russie et la Chine raffinent leurs armements, élargissent leurs liens avec d’autres peuples et ne manquent pas d’accentuer les fissures qui se manifestent au sein des grandes Alliances occidentales, tels l’Union européenne, l’OTAN, l’OEA et certains grands traités commerciaux. Dernièrement, le premier ministre chinois a fait une tournée importante pour renforcer la route de la soie. Une entente a été conclue avec le Chili, un allié traditionnel de Washington. Pour sa part, Vladimir Poutine a assuré le Venezuela de son soutien dans cette lutte qu’il mène contre les forces de l’Empire qui cherche par tous les moyens à intervenir militairement comme il le fit en Ukraine, en Libye et en Syrie. Le président Maduro a fait un appel formel à la Russie pour qu’elle l’aide pour contrer cette invasion. Il est évident que ce support permettra à Vladimir Poutine de prendre pied en Amérique latine et de bénéficier des avantages que représente le Venezuela avec ses richesses naturelles, dont le pétrole et certaines des grandes mines.

Tout cela pour dire que l’une des deux approches doit disparaître et que ce ne sera possible que par la destruction physique de l’une ou de l’autre. L’Empire ne saurait survivre à un monde multipolaire, pas plus d’ailleurs qu’un monde multipolaire ne saurait exister sous la gouverne d’un Empire. Il est possible que les premières frappes qui vont faire déborder la confrontation à un niveau mondial se réalisent contre la Corée du Nord. À partir de ce moment, tout peut devenir possible. On ignore toujours ce dont la Corée du Nord est capable. La Chine et la Russie ne sauraient rester les bras croisés.

 

Oscar Fortin

Le 28 mai 2017 


Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 mai 10:01

    La troisième guerre mondiale a commencé en 1945 et s’est terminée le 25 décembre 1991 : elle s’appelait la « guerre froide ».


    La quatrième guerre mondiale a commencé le 11 septembre 2001. Elle est caractérisée par les guerres par procuration, les fausses bannières et la délocalisation des plus grosses tueries et la terreur organisée par des attentats fratricides !

    • JL JL 29 mai 10:07

      @Jeussey de Sourcesûre
       

      Einstein se serait-il trompé ? 
       
      Mais que fait Dugué !?

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 mai 11:28

      @JL

      Einstein était un physicien, pas un astrologue ni un prophète.
      On lui prête bien des propos qui se révèlent rapidement apocryphes dès qu’on gratte un peu.

    • JL JL 30 mai 08:59

      @Jeussey de Sourcesûre
       

      est-ce qu’il n’était pas humoriste, un peu ?
       
      Les Palestiniens, ils utilisent bien des lance-pierres, non ?

    • Daniel Roux Daniel Roux 29 mai 10:15

      L’auteur reste égal à lui-même. C’est un propagandiste comme il en existe trop sur Agoravox.

      Pour résumé, Poutine est un prophète dont la moindre des vertus est le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

      Xi-Jinping est son disciple.

      Les Tchétchènes (entre autres) et les Vietnamiens (entre autres) apprécieront.

       


      • chantecler chantecler 29 mai 10:50

        @Daniel Roux
        Sauf erreur de ma part la Tchétchénie est un cas particulier et très intéressant .
        Cet état musulman , comme il y en a d’autres en Russie , s’est radicalisé et a déclaré une guerre de subversion violente à la fédération .
        Avec attentats , assassinats , tortures etc contre les troupes russes .
        Ce qui évidemment n’a pas été sans conséquences .
        D’où certaines déclarations de Poutine qui aurait prétendu « qu’il viendrait les butter jusque dans les chiottes » .
        Voilà pourquoi , à mon avis , reprocher à Poutine d’exercer un pouvoir fort est absurde .
        Quand une société est relativement homogène , il est facile de gérer ça relativement démocratiquement , invoquer les droits de l’homme , la justice etc etc
        Quand vous êtes confrontés à des entités radicales , terroristes , ça devient problématique .
        Car sans arrêt il y a surenchère de revendications sécessionnistes et d’actes meurtriers .
        J’ajoute que c’est aussi le problème de beaucoup de ces pays du MO ou périphériques ,musulmans islamiques partagés entre des minorités ennemies .(pensons aux atrocités de la guerre Irak/Iran
        Un Assad par exemple est confronté à des entités qui ne rêvent que d’en découdre , à supposer qu’elles soient endogènes , et depuis quelques années à des gens , des mercenaires , des « modérés » charger de l’éliminer .
        (je simplifie car je n’aborde pas le problème de ceux qui tirent les ficelles ou qui jettent de l’huile sur le feu ).
        Alors lui aussi est , me semble t’il obligé , d’exercer un pouvoir « fort » pour empêcher la désagrégation de l’état ou simplement le maintien de l’état (qui a été créé dans les années 1920lors du dépeçage de l’empire Ottoman).
        Accepter de morceler le territoire en fonction de ses minorités n’est pas non plus évident .
        L’Arabie Saoudite est un cas particulier : le pouvoir est aussi dictatorial , la charia sunnite est violente , mais elle est alliée de l’occident pour au moins l’approvisionnement du pétrole .
        Voilà pourquoi on parle très peu des inconvénients de la gestion des Saoud en A.S , ni de ses interventions et soutiens en politique étrangère en admettant qu’ils soient seuls à décider .
        L’AS est considérée comme nos alliés et participe à nos intérêts .
        Donc fait partie de l’axe du bien ....
        ...
         ?


      • Daniel Roux Daniel Roux 29 mai 11:04

        @chantecler

        « Sauf erreur de ma part.. »

        Vous faites effectivement erreur et une simple recherche sur internet pour le confirmera.

        La Russie avait reconnue l’indépendance de la Tchétchénie après la première guerre d’indépendance qui avait ridiculisé l’armée russe.

        La suite et notamment la cause de la seconde guerre de Tchétchénie, le fameux faux attentat de Moscou, ont conduit à un formidable gâchis, à une horrible boucherie de dizaines de milliers de morts dont de nombreux civils puis à la terreur, qui n’avaient qu’un but : asseoir le pouvoir de Poutine.


      • amiaplacidus amiaplacidus 29 mai 11:12

        @Daniel Roux

        Je vous suggère de faire un voyage au Vietnam pour voir comment le Vietnamiens vivent et apprécient.

        Je vous suggère aussi de vous renseigner pourquoi, passablement de Vietnamiens, enfants de réfugiés en France, retournent au Vietnam en estimant qu’ils ont plus d’avenir la-bas qu’en France. Sans compter leurs parents, qui ont quitté un Vietnam meurtri par 40 ans de guerres et qui maintenant y retournent pour y passer leur retraite.
        .
        Avant de raconter n’importe quoi, il faut vous renseigner.


      • Daniel Roux Daniel Roux 29 mai 11:25

        @amiaplacidus

        Je vous suggère d’appliquer vous-même votre conseil.

        Vous semblez ignorer que la Chine a proclamé sa souveraineté sur toute la mer de Chine et ses iles, des Philippines à l’Indonésie, jusqu’au Japon et le Vietnam et qu’elle se montre menaçante vis à vis de ses voisins.


      • amiaplacidus amiaplacidus 29 mai 11:36

        @Daniel Roux

        Je n’ai pas attendu votre conseil pour aller, pratiquement chaque année, chaque année au Vietnam.


      • microf 29 mai 11:38

        @Daniel Roux

        Le Président Poutine est un prophète, un prophète des nouveaux temps.
        J´ai souvent mentionné dans ce Forum un film qu´on peut visionner á youtube « Attila le Hun » qui commence par ce générique :
        « malgré la corruption et la décadence, affaiblie par les rivalités politiques et les guerres, l´Empire Romain était toujours la plus grande puissance sur la terre.
        Puis un nouveau peuple les Huns, fiers et indépendants, surgit des terres de l´Est.
        Une ancienne prophétie raconte qu´un jour, un homme surgira de ce peuple, unira les tributs et disputera á Rome le droit de règner seul sur le monde ».

        D´après ce film, cette prophétie se réalisa. Un peuple, les Huns, fiers et indépendants, surgit des terres de l´Est.
        De ce peuple un homme ATTILA, qui réussit á unir les tributs Huns et autres peuples, qui mirent fin au droit de Rome de règner seul sur le monde.
        D´après toujours ce film, á la mort d´ATTILA, l´Empire Romain en moins d´une décénnie, s´éffondra, ce fut la période la plus sombre que connut l´Occident, ceci est dit dans le film que je vous recommande de voir.

        Lorsqu´on regarde ce film et les évènements qui se passent aujourd´hui dans le monde depuis la chute du mûr de Berlin, ils cadrent exactement comme dans film.

        L´Empire Romain d´hier ressemble á cet Empire Occidental aujourd´hui, décadent, corrompu, affaiblie par les rivalités politiques et les guerres.
        Et d´un côté la Russie surgir de l´Est, des Russes un homme Poutine, qui réunit les Russes, plus de 80% de Russes sont pour Poutine. Qui réunit les autres peuples ( BRICS, EURASIE ) et luttent éfficacement contre cet Empire qui étale ses néfastes tentacules dans le monde entier.

        L´arrivée prophétique de Poutine á la tête de la Russie, le Président Russe de l´époque, Yelsine, dans un Discours á la Nation en Aout 1999, s´adressa á la Nation Russe dans ces mots prophétiques« j´ai décidé de vous donner un homme qui va consolider et redresser notre Nation, cet homme, c´est Poutine.

        Vous même êtes témoin que depuis l´arrivée de Poutine á tête de la Russie, d´une Nation par terre, il en a fait une Nation fière et indépendante qui ne cesse de se consolider et de se redresser, ne fussent les interventions Occidentales contre la Russie, ce pays serait aujourd´hui très loin comme on dit, mais ce n´est que question de temps.

        Le Président Chinois quant á lui, est entrain de lancer un projet pacifique »la Route de la Soie« . Ce projet n´est pas un projet de guerre, mais un projet qui donnera á de nombreux pays des opportunités de développements.
        C´est ce genre de projet que l´Occident aurait dû faire au lendemain de la chute du mûr de Berlin, moment oú le monde entier était entre les mains et les pieds de l´Occident, mais l´Occident a raté cette opportunité, et comme les opportunités ne viennent qu´une seule fois..., la Chine ne veut pas la rater cette opportunité, et aider par la Russie avec sa puissance militaire, la suite ne peut qu´être bonne.
        Alors, le Président Poutine et son homologue Chinois XI-jinpin sont entrain de faire et vont faire du » vrai bon travail".


      • oscar fortin oscar fortin 29 mai 11:59

        @microf : merci pour votre commentaire et cette référence dont je me permets de donner ici le lien.




      • chantecler chantecler 29 mai 12:04

        @Daniel Roux
        Merci de m’avoir répondu car sur ce sujet je marche sur des oeufs .
        Cad que je suis dépendant des informations que j’ai trouvées ça le là et de celles que j’ai retenues .
        Je ne suis pas un spécialiste , politologue , de la géostratégie , etc etc ....
        Cela dit , je vais rechercher , car votre analyse , par exemple sur la seconde guerre en Tchétchénie ,ses causes et ses effets , que vous liez à un désir de Poutine « d’asseoir son pouvoir » ne correspond ps vraiment à ce que je pense savoir .
        Pourquoi un Poutine se serait il livré à une guerre aussi horrible de part et d’autres alors que son pouvoir était déjà acquis , sur de fausses raisons ? ..,ne correspond pas à l’image d’un Poutine stratège que j’ai en tête .... .
        D’autant que la Tchétchénie n’est pas le seul pays à avoir des tendances sécessionnistes et islamistes , à ses frontières .
        L’histoire de l’Afghanistan révèle un autre contexte tout autant pourri .
        Et d’autres ...
        Un autre piège ?
        Surtout qu’avec le recul nous voyons bien que certains évènements ,interventions et provocations (extérieures) ne visent qu’à détruire la fédération de Russie , depuis la chute de l’URSS .


      • mmbbb 29 mai 12:24

        amiaplacidus Les Vietnamiens ont ils cette joie de vivre cette spontaniete qui fait tant defaut dans ce pays ?


      • Daniel Roux Daniel Roux 29 mai 13:00

        @chantecler

        En 1999, la Tchétchénie était indépendante. Quels auraient été ses intérêts à commettre des attentats à Moscou ?

        https://www.cairn.info/revue-critique-internationale-2008-4-page-99.htm

        A qui ont profité ces crimes ?

        Première source Wikipédia : factuelle.

        En 1999 commence une fulgurante ascension qui va porter Vladimir Poutine, peu connu et d’apparence plutôt terne, au sommet du pouvoir en Russie. En août, il est nommé Président du Gouvernement par Boris Eltsine, Stepachine ayant été écarté.

        Au début du mois de septembre, des attentats contre des immeubles d’habitation font plusieurs centaines de victimes à Moscou et dans d’autres villes de Russie et sont attribués par les instances judiciaires russes à des terroristes tchéchènes.

        Vladimir Poutine, qui bénéficie du soutien du président Eltsine et de l’état-major, ordonne la reprise des hostilités pour y « restaurer l’ordre constitutionnel fédéral ». La seconde guerre de Tchétchénie (officiellement appelée « opération antiterroriste ») commence le 1er octobre 1999. Alors qu’il était crédité de seulement 3 % d’intentions de vote en vue de la présidentielle au début de ses fonctions, loin derrière Primakov, il voit les intentions de vote en sa faveur augmenter considérablement.

        Le 31 décembre après la démission surprise de Boris Eltsine, Poutine, en sa qualité de président du gouvernement, devient président par intérim. Son premier acte officiel est la signature d’un décret présidentiel assurant à son prédécesseur une immunité totale pour toute poursuite judiciaire possible le concernant, ainsi que les membres de sa famille.

        Bonne lecture - Cordialement.


      • Daniel Roux Daniel Roux 29 mai 13:04

        @microf

        Prophéties et cucuplan.

        Fortin vous applaudit.. C’est dire !


      • microf 29 mai 14:07

        @Daniel Roux

        Fortin n´a pas besoin de m´applaudir, les faits sont lá, pendant que l´Empire s´empêtre dans des combinaisons qui vont l´entrainer dans la chute devenue irrémédiable, la Russie et la Chine font du bon travail.


      • amiaplacidus amiaplacidus 29 mai 14:09

        @mmbbb

        Spontanéité, pas vraiment, ils sont policés par plus 2500 ans de confucianisme (le confucianisme ne s’applique pas uniquement à la Chine, mais également, avec des adaptations, au Vietnam, en Corée et au Japon).
        Alors, pas vraiment de spontanéité, mais un impératif absolu, valable en toutes circonstances : garder la face.

        Joie de vivre, sans aucun doute. Il suffit d’avoir participé à quelques « fiesta » au Vietnam pour en être convaincu.
        .
        En revanche, c’est que ce sont de gros travailleurs. Les commerces sont ouverts pratiquement de 6 h. à 22 h. Tout le monde se décarcasse. Les résultats sont là : en 30 ans, la misère a disparu, il reste encore la pauvreté dans les campagnes, mais elle diminue.
        Le Hanoï d’aujourd’hui est une ville moderne, heureusement, ils ont eu la sagesse de ne pas détruire les vieux quartiers.

        Un bémol récurrent : corruption. Mais il faut dire que cette corruption est « démocratique », pratiquement tout le monde en « profite »,
        Contrairement à un certain pays européen, que nous connaissons bien, où la corruption est réservée à une « élite ».
        Dans ce dernier pays, il faut reconnaître que les « petits » fonctionnaires sont d’une honnêteté remarquable et que, dégoûtés par leurs « élites », ils forment de bonnes sources d’informations pour un journal satirique.


      • microf 29 mai 14:11

        @oscar fortin

        Merci Oscar, pour le lien, ce film est formidable, je ne cesse de le visionner.
        Je n´ai pas mis le lien parceque je voulais qu´il se donne un peu de la peine de le chercher.


      • roman_garev 29 mai 19:27

        @Daniel Roux
        « En 1999, la Tchétchénie était indépendante. »


        Pas plus indépendante qu’une Corse ou une Lorraine. 
        Quand on commence un commentaire par une telle ineptie, inutile de lire davantage. Continuez, z’êtes fort.

      • Links234 29 mai 21:53

        @chantecler
        Poutine qui déclare qu’il ira les buter dans les chiottes , c’est quand il n’était pas encore au pouvoir , il était juste ministre je crois.


      • JC_Lavau JC_Lavau 31 mai 18:45

        @Daniel Roux. Ah ? Wikipedia source « factuelle » ? Féroce militante carbocentriste, sioniste, etc.

        Organisme de propagande privé, doté d’une police secrète privée.

      • kirios 4 juin 10:39

        @amiaplacidus
        "Dans ce dernier pays, il faut reconnaître que les « petits » fonctionnaires sont d’une honnêteté remarquable et que, dégoûtés par leurs « élites », ils forment de bonnes sources d’informations pour un journal satirique."
        j’en doute !
        je crois que les fonctionnaires en responsabilité sont trop souvent complices du pouvoir officiel dont ils possèdent de nombreux attributs .
        quand au journal satirique , je pense , aussi, que ce sont les politiques qui donnent des informations peau de banane pour élargir leur champ de manoeuvre .


      • babelouest babelouest 5 juin 04:13

        @Daniel Roux, la guerre de Tchétchénie est l’une des révolutions oranges que l’on connaît bien. Bien entendu, ce n’est pas présenté ainsi dans les médias OXYDANTAUX.


      • pallas 29 mai 10:18
        oscar fortin

        Il n’y a pas que la 3 emes guerre mondial, la planète devient non viable à la survie de l’espèce humaine, et le feu nucléaire ne fera qu’avancer les aiguilles du temps.

        Au dela de la vision humaine, il y a une mutation des espèces dites mineurs, tel les rats, poulpes, calamars géants rouges, ainsi que diverses organismes mono cellulaire, tel virus et bactéries, se développant..

        Et il y en a encore une multitude d’autre à vrai dire.

        Dans le jeu de la course à l’évolution, notre espèce est en pleine régression, voir les dernières expérimentation cognitives, comparant un jeune humain face un jeune singe, l’humain est écrasé à plate couture notamment sur l’intelligence et apprentissage.

        Non pas que le singe est évolué, mais plutôt que l’humain à régresser brutalement.

        Une catastrophe nucléaire, ne fera au mieux qu’un forçage génétique, comme lors des 5 dernières extinctions massives.

        Il fallait s’attendre à ce qui arrive, quand la science tourne au loi de la nature, il est normal que celle ci lache l’homme et qu’il tombe ça main.

        Salut


        • Daniel Roux Daniel Roux 29 mai 10:52

          @pallas

          Que la comparaison entre les jeunes singes et les bébés humains, tourne à l’avantage des premiers ne devrait surprendre personne.

          Le résultat est le même face à pratiquement toutes les espèces animales et ce, depuis des millions d’années.

          L’humain, avant qu’il apprivoise le feu et ne s’arme, était certainement l’animal le moins armé pour la compétition dans la vie sauvage au point qu’il est même surprenant que l’espèce ait pu survivre.

          Elle est d’ailleurs la seule de la branche Homo, issues de nombreuses souches australopithèques, qui ait réchappé aux diverses catastrophes dont de longues périodes de chaleur et de sécheresses.

          J’ai été surpris d’apprendre que tous les hommes présents sur terre aujourd’hui, sont issus d’un groupe de quelques milliers d’Homo Sapiens, qui vivaient en Afrique du Nord-Est, il y a 70 000 ans seulement. 

          Il s’en est fallu de peu pour que le plus féroce prédateur que la planète ait connue disparaisse avant d’avoir le pouvoir de détruire son environnement.


        • pallas 29 mai 10:56

          @pallas

          C’est une citation désolé, je l’ai mal écrite, mais pourtant si vrai.

          «  »«  »Il fallait s’attendre à ce qui arrive, quand la science tourne le dos aux lois de la nature, il est normal que celle ci lache l’homme et qu’il tombe de ça main.«  »«  »

          Salut


        • pallas 29 mai 11:35

          @Daniel Roux

          C’est comme au Jeu d’Échec, je peut compter 10 facteurs qui sont tous mortels pour l’humain, dont l’auto destruction il en va de soit. Ils sont tous présents en même temps, tel des pions prêt à mettre le Roi en Échec et Mat.

          Les autres formes de vie sur la planète continuerons à prospérer au maximum 300 millions c’est chose fort peut en terme de temps, la planète est une vieille dame, ainsi que le soleil commençant sérieusement à vieillir, il en devient lui aussi un vieux messieurs.

          L’éternité n’existe pas.

          Un brasier sous le joug du feu nucléaire pourquoi pas, après tout, sa sera un comme un feu d’artifice digne de l’enfer pour la fermeture du rideau de ce pitoyable spectacle.

          Salut


        • Alpo47 Alpo47 29 mai 10:33

          Il y a effectivement un risque d’affrontement Russie-Chine/Usa-Otan ... mais rien n’est inéluctable. Depuis le deuxième guerre mondiale , l’Empire à toujours cherché à s’imposer partout (près de 1000 bases à travers le monde), économiquement, médiatiquement ... mais il est également très fragile intérieurement. Il est miné par la corruption et les mensonges.
          Et, en fait, si l’Empire est encore plus dangereux, c’est parce qu’il est prêt à tout pour survivre. N’oublions pas que nous avons à faire au seul pays à avoir utilisé la bombe atomique ... sur deux villes. Il n’a aucune limite.
          Mais il peut aussi s’effondrer à tout moment. Comme ses prédécesseurs.

          Alors ? Et bien dans les deux hypothèses, ce ne sera certainement pas très bon pour nous ...


          • amiaplacidus amiaplacidus 29 mai 11:15

            @Alpo47

            Mais Alpo47, vous n’avez strictement rien compris. Les fautifs, ce sont les Russes qui s’obstinent à mettre leur pays au milieu des bases militaires US.


          • porcinet 30 mai 23:38

            @Alpo47
            Bien sûr, l’article d’Oscar, que je respecte et apprécie, néglige un angle important qui est à l’intérieur même de l’empire étatsunien, sa fragilité profonde venant de son ignorance totale de la nature. Son représentant actuel, le Trump, est la caricature presque incroyable des décennies de représentants des US précédents, Obama compris.

             Les USA vivent sur un volcan qui menace aussi le monde entier :

            - La faille de San Andreas en Californie : Big One en vue.....

            - La grande marmite du Yellowstone qui attend son moment pour se réveiller et à ce que nous en savons, le désastre sera inouï, y compris pour les autres continents.

            - Les choix ultra climato sceptiques de Trump suite à son écoute attentive du lobby militaro-industriel ne feront qu’accentuer la chute de l’Empire à cause des réactions de + en + négatives des pays les plus concernés, dont maintenant la Chine qui sait le coût humain et économique de la pollution à grande échelle. A ces choix généraux soutenus par Trump s’ajoutent le soutien permanent au lobby agro industriel et à l’industrie chimique touchant à tous les aspects vitaux de l’activité humaine, sans compter le soutien inconditionnel à la géo ingénierie climatique (chemtrails) visant au contrôle du climat par l’épandage massif de nanoparticules extrêmement nocives dans l’atmosphère, et j’en passe....

            - Le climat de guerre civile raciale larvée permanente qui règne aux USA devrait éclater au grand jour à un moment ou à un autre, ce pays a déjà l’expérience de la guerre de sécession qui fut terrible. Des camps spéciaux dont l’alibi est la « protection civile » sous couvert de répondre aux urgences de type cyclones, tremblements de terre, afflux d’immigrés illégaux et autres catastrophes nationales ont été créés depuis une cinquantaine d’années au nombre d’environ 600 camps de la FEMA (je laisse le soin de se renseigner à ceux que ça intéresse sur un moteur de recherche). Bref, les USA sont déjà préparés à une future guerre civile. Il ne manque que la mèche.

            - pour la dissuasion nucléaire et l’équilibre de la terreur entre l’Empire et les autres (Chine et Russie et leurs alliés respectifs), le mieux est de se référer aux articles du Saker Francophone, peut-être les mieux renseignés du moment pour un lecteur non spécialiste. 


          • Jeff Parrot Jeff Parrot 29 mai 10:40

            C’est justement une nouvelle guerre froide


            • Leonard Leonard 29 mai 10:55

              Vous avez des actions dans la construction d’abris antiatomique pour etre aussi alarmiste ?


              La guerre est économique et perpétuelle, les morts sont silencieux...

              • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 29 mai 11:01

                Salut, la guerre est depuis quelques milliers d’années...en surface coté pratique elle est la cause de ce que on appelle à tort la compétition, car en fait il s’agit d’un processus d’élimination...dont la guerre en est un des effets normal et prévisible de même que inévitable...sauf disparition de la compétition

                mais je vois que il est parfaitement inutile de développer plus ce sujet...nous ne sommes pus adapté a saisir quoique ce soit à ce sujet car le formatage du maître est parfait...seul lui par trop d’excès pourra éventuellement sans le vouloir faire que les humains sortent de la prison qu’ils se sont construite eux même..tout en étant persuadé que c’est le maître qui l’a construite...

                un cas d’hypnose réussis....avec notre consentement...

                en profondeur ceci est causé par la perte, de notre propre « faute » de capacités mentales autres dont nous sommes pourvues....elles sont en panne..elles peuvent se remettre à fonctionner si....

                etc...

                j’avoue commencer à saturer de me parler à moi même..car ce n’est pas l’idée sous-jacente..

                Mais guerre ou pas, cela ne va strictement rien résoudre des problèmes humains profond car la guerre n’est qu’une forme de suicide...avec à l’origine les mêmes causes, la même énergie destructrice...

                respect et robustesse..

                ps : demain est une inconnue

                ps2 : il faudra songer à remplacer ps..par autre chose..c’est devenu en effet un sigle maudit..parmi tant d’autres


                • pallas 29 mai 11:10

                  @Hecetuye howahkan

                  L’actuel modification des pôles magnétiques (ceinture de Van Halen), règle la question sur le futur de l’humain, guerre ou pas, de question il y n’en a pas.

                  salut


                • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 29 mai 13:17

                  @pallas

                  salut, possible je ne sais rien sur ce sujet..cela ne change rien du tout au présent là de suite, un « de suite » modifié en permanence sans arrêt, insaisissable par notre pensée sauf l’image superficielle perçu par nos sens et que nous enregistrons alors mécaniquement sans rien y faire car cà marche tout seul..

                  cela ne change rien du tout pour qui sait vivre un tel moment là ou la vie impermanente est ..cela change tout éventuellement pour qui ne vit que dans le futur...là ou la vie n’est pas, n’a jamais été et ne sera jamais..le futur est le domaine de l’illusion, du faux, des chimères etc..bref le monde de ce qui n’existe pas..

                  ce que je dis là le maître le sait, oh certes pas tous et très loin de là, , il y a une palanqués de crétins chez eux aussi bien sur , il sait que comme nous ne pensons que au futur..du a notre cerveau en panne..il suffit de venir gâcher notre vision du future là ou l’on croit vivre pour que nous soyons en état de choc, paralysés ,incapable de saisir et de comprendre ce qui se passe et donc incapables de changer quoique ce soit de radical bien sur..ça marche bien..depuis la sortie du « paradis » terrestre...bien sur cela est une allégorie hermétique qui évoque le mental humain uniquement, genre Adam et Eve et les moments quand nous avions encore toutes nos capacités en marche...pas en marche comme macron ou tout type de ce genre non..bien sur smiley

                  le dormeur doit s’éveiller.....

                  salutations..


                • pallas 29 mai 13:49

                  @Hecetuye howahkan

                  N’êtes pas venu la question que l’illusion est votre existence.

                  Pitié pas de comparaison avec les films Matrix, c’est d’un ridicule, et commence sincèrement à m’agacer. Je prefere prévenir

                  Je préférai comme exemple le livre « L’ile du Docteur Moreau » de H. G. Wells.


                  Merci pour la citation du « Le dormeur doit se réveiller ».

                  De plus, les livres de Dune, mon tome préféré est « l’Empereur Dieu de Dune, », mais il n’y a pas de Dieu Vers se sacrifiant, cela est une illusion, une autre de plus.

                  Citation du Dieu de ce livre :


                  Dans tout mon univers je n’ai rencontré aucune loi de la nature, immuable et inexorable. Cet univers ne nous offre que des relations changeantes qui sont parfois perçues comme des lois par des consciences à courtes vies. Ces ensembles de sens charnels que nous dénommons le soi sont des éphémères flétris par l’éclat de l’infinité, fugacement conscients de certaines conditions provisoires qui confinent nos activités et changent en même temps que celles ci. S’il faut que vous donniez un nom à l’absolu utiliser son nom propre : Provisoire

                  Salut


                • arthes arthes 29 mai 18:12

                  @pallas
                  Si déja vous admettez que l’infini existe...ça sonne comme l’éternité...C’est peut être l’éphémère qui flétrit l’éclat de l’infini, peut être que le monde physique n’en est que le reflet...Et que la destinée de l’humain est à chaque instant de « devenir » , pas d’être, et compte tenue que ce « devenir » s’inscrit dans l’infini, au bout du bout,, nous serons « l’éternité elle même », c’est pas beau ça ???

                  C’est juste une idée, bien entendue smiley 

                • JC_Lavau JC_Lavau 31 mai 18:48

                  @pallas. Toi tu les accumoncelles, les bourdes. Ton halen en est chargée.


                • Etbendidon 29 mai 11:29

                  Tiens revoila not’Tintin avec sa 3ème guerre mondiale !
                  il l’a veut il finira bien par l’avoir (bien planqué au Quebec)
                   smiley
                  Et Tintin à quand un article sur notre Président SOLEIL Emmanuel 1er  ?
                  Il crève l’écran
                  Au G7 on ne voyait que lui
                  Et avec TRUMP quelle classe, il a soutenu son regard et sa poignée de main (Trump en a été trumpatisé)
                  Poutine à coté il est éteint
                  VIVE LE ROI SOLEIL
                  La France redevient le phare du monde
                   smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès