• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

poussière

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 39 0
1 mois 0 7 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires


  • poussière 28 juin 15:20

    Le smartphone est devenu est un véritable greffon ! Il y a quelques temps virtuels j’ai lu un excellent article sur le blog de passager 120 aujourd’hui disparu. J’ai retrouvé cet article par ailleurs : 


    L’enfantement des écrans (de Mathias Demain)

    « Les écrans portent bien leur nom. Ils font écran à la conscience pleine de l’existence et nous font perdre la notion du temps.

    Les écrans absorbent jusqu’à la presque totalité de notre existence, ils nous attirent sans cesse car ils répondent à nos désirs immédiatement.

    Répondre à nos désirs immédiats, n’est-ce pas se révéler enfant à jamais ? Les écrans seraient donc le vecteur d’une forme d’immaturité collective.

    Mais les écrans sont ambivalents : d’un côté, ils se révèlent être des outils d’une efficacité redoutable ; de l’autre, une source intarissable de divertissements. L’ampleur considérable du divertissement se cache derrière sa petite fonction d’outil, ainsi l’honneur est sauf donc. Pourtant, la culture véritable, bien souvent, s’en est allée.

    L’immaturité et l’impulsivité du « no limit » vont pouvoir donc régner à échelle civilisationnelle, comme un nouvel art de vivre.

    Nous ne parlerons pas des adultes dans cet article mais juste des enfants.

    .........

    L’instantanéité semble devenir la règle de vie, et les plaisirs comme les désirs désorganisent des liens sociaux et les font disparaître dans la grande soupe du virtuel. Nos relations deviennent conditionnelles et mécaniques, filtrées par nos écrans de smartphones. Sous couvert de nous rapprocher, les écrans nous ont éloignés les uns des autres, et plus encore de nous-même ainsi que du monde réel de la vie. »

    L’article entier ici


  • poussière 22 juin 14:11

    @La mouche du coche


  • poussière 22 juin 12:42

    @MagicBuster

    Ha oui, le moyen age commence au 5em siècle !

  • poussière 22 juin 12:29

    @MagicBuster

    Apprenez donc à lire, les mots ont un sens. Je ne fais pas étal de mes croyances, je parle de respect. Toutes choses égales par ailleurs, c’est à dire que je sois athée, agnostique, monothéiste ou même polythéiste, la laïcité ne consiste pas à chier sur les religions. Nos sociétés modernes sont la construction de faits historiques que vous le vouliez ou non, et c’est bien l’objet de cet article. Que ce texte ne vous intéresse pas je le comprends, pour le reste passez votre chemin ou bien argumentez sur les propositions de l’auteur.



  • poussière 22 juin 11:04

    Courageux homme que ce Nicolas Grégoire qui a été le dupe de tous les medias français sauf Le Télégramme


    Bayrou, évidemment, nie. En politique, il faut toujours nier. Même la main dans le sac. “Si ça se sait, il niera”, ai-je tellement entendu sur d’autres sujets. Il me semblerait un peu naïf de ne pas y voir un système. Un système peut-être accentué chez les petits partis, qui n’ont pas beaucoup de subventions. Mais dont on retrouve la trace du PS au FN. Un système dans un monde politique qui se juge lui-même. Se finance lui-même. Et se renouvelle entre lui. C’est cette impunité, cette indignité cachée entre phrases choc et plateaux télé, qui a fait le lit de l’extrémisme qui sans une révolution morale finira, un jour, à l’Elysée. Nicolas Grégoire

    Et l’on s’étonne du taux d’abstention ?






Palmarès